La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Démonstration

L'artiste reprend, dans une forme beaucoup plus condensée et sans la participation active des spectateurs, les grandes lignes de ses Ateliers sur la couleur. L'approche utilisée devient facilement une carte routière qui vous amène à la bonne couleur par l’une des nombreuses routes possibles? Première étape, bien comprendre les  attributs de la couleur:

 

 

Couleur, jaune, orange, rouge, rouge-foncé, carmin, magenta, violet, bleu outremer, bleu, turquoise, vert, jaune-vert.

 Intensité, de la couleur pure, éclatante, à la couleur rompue par un peu de sa complémentaire, à la couleur   grisâtre et au noir teinté.

 Valeur, de la couleur la plus claire à la couleur la plus foncée.

 Température, couleur chaude, couleur froide. A mon jaune primaire qu’est le jaune-cadmium-clair je peux ajouter une jaune plus chaud, le jaune-cadmium-moyen (tendance orangée), et un jaune plus froid, jaune-cadmium-citron (tendance verdâtre) et ainsi de suite pour chacune des couleurs de la roue des couleurs

Les 3 couleurs primaires vous donneront par mélange 3 couleurs secondaires, et en mélangeant chaque primaire avec chacune des secondaires voisines vous obtiendrez 6 tertiaires pour un total de 12 couleurs de base dans votre roue des couleurs.

Chaque couleur est opposée à une autre couleur que l’on nomme complémentaire. En mélangeant deux couleurs complémentaires,  vous passerez d’une couleur intense, à une couleur neutre, puis à une couleur rompue, à une couleur rompue-intense et un rompu-terne; soit une échelle de 5 intensités.

Une même couleur peut avoir une variante claire, ainsi qu’une variante foncée. Il est facile de diviser mon environnement en valeur claire, moyen, foncé. La démarcation est assez évidente. Pour plus de précision je peux facilement re-subdiviser chaque catégorie en trois sous-catégories clair,moyen et foncé, ce qui donne  9 valeurs.

Chaque couleur peut avoir une variante chaude ou froide, ce qui triple le nombre de possibilités.

 En procédant ainsi je dispose d’une gamme de 12 couleurs, 5 intensités, 9 valeurs, 3 températures pour un total de 1620 combinaisons possibles qu’il est très facile de noter et de retrouver sur ma palette-roue-des-couleurs.

 

L'Artiste aborde également les étapes progressives de la production d'un tableau. Pour se faire il peint devant public, une oeuvre originale, rapidement exécutée, puisqu'une démonstration se limite habituellement a une durée de 3 heures.

Dessin de base , c'est au pinceau, dans une couleur soutenue, que l'artiste trace les grandes lignes de 

son sujet.

Lavis de base avec des couleurs assez liquides, appelées jus, l'artiste bloque les grandes masses de son 

tableau.

Développement , c'est la partie importante du travail ou l'artiste développe l'ensemble 

de sa toile sans s'attarder a un aspect en particulier.

Détails, les détails sont gardés pour la fin, comme les ''smarties rouges''.

Finition , le travail de finition est un travail qui permet de vérifier et corriger l'équilibre du tableau, les erreurs de dessin ou l'ajustement des couleurs. L'harmonie est le but final.


 

A la fin dela démonstration, la tradition veut que l'artiste fasse tirer une oeuvre parmi l'assistance.



 

 

 

EXPOSITION

3 au 23 mars 2019

 

Galerie

AU FIL DES ANS

 

Rue Courchesnes

 

Sorel-Tracy